CAMPACK-Q : la promotion du " made in cameroon"

          Le programme Cameroon Food Packaging and Quality CAMPACK-Q, après son succès dans les régions du Centre, du Littoral, de l’Ouest et du Nord a été étendu dans les dix régions du pays. Ceci dans le but de toujours promouvoir le “made in cameroon” mais cette fois sur l’étendue du triangle national tout entier. Le programme vise à soutenir la visibilité marketing et commerciale des produits locaux sur le marché ainsi donc les promoteurs des Pme et Tpe peuvent donc avoir pour ficelles : adopter le marketing viral (exploitation des réseaux sociaux pour donner la visibilité aux produits) ;influencer le rythme de consommation par le conditionnement ; élaborer et diffuser des supports de présentation de la structure ou de sa production ; bien analyser les retours de marchés ; assurer la veille concurrentielle ;

           Outre l’aspect marketing le CAMPACK-Q est axé sur l’industrie agro-alimentaire et vise a appuyer des Pme à fort potentiel de ce secteur de croissance et de création d’emplois. Ojectifs poursuivis l’amélioration de le qualité des produits, l’amélioration de l’identité visuelle des produits grâce aux opérations de packaging/design, l’émergence et le développement d’une industrie locale d’emballage structurée et compétitive. Ainsi un atelier d’évaluation avait été organisé à Yaoundé le 11 Novembre 2018 à l’issu duquel on a observé un satisfecit général des acteurs du programme.

           Réactions de deux acteurs par rapport au programme CAMPACK-Q visant à montrer l’importance de ce programme pour les Pme et Tpe camerounaises :

« Lorsque vous entrez dans nos supermarchés, nos produits n’ont pas encore la place qu’ils devraient avoir. Nous allons avoir des accompagnements en entreprises sur le plan de la qualité, du marketing, de l’emballage. Nous allons aider nos entreprises à avoir des normes produits, à pouvoir faire des analyses de qualité et à pouvoir améliorer leurs parts sur le marché local », promet Josué Bikoun, chef de division du développement et de la restructuration des PME.

Selon Emmanuel Mbeleck, expert marketing, « le produit doit se retrouver dans un environnement entrepreneurial qui est lisible c’est-à-dire structuré, organisé. Il faut mettre en pratique certaines règles simples en fonction de la structure du marketing qui se base essentiellement sur des piliers que sont le produit, le prix, la distribution, la promotion et la communication ».

Fermer le menu